Peche en Mongolie...Rybareni v Mongolsku

Trip Start May 27, 2013
1
11
41
Trip End Ongoing


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
pod stanem...sous la tente

Flag of Mongolia  , Arhangay,
Wednesday, July 10, 2013

Peche en Mongolie ou la recherche du Graal

Salut a tous,
3 semaines en Mongolie, par ou commencer...autant resumer direct le tout : WAHOUUU!!! mais par contre la mongolie en independants ca se merite...

Apres une premiere semaine vers UB et le park Terelj, et apres de nombreuses recherche sur internet et consultation des locaux, nous prenons un bus pour l ouest et la Ville de Tsetserleg pour nous rapprocher de la mythique Chuluut.
 
Nous passons donc 8h dans un bus bonde avec des chants mongols a fond les enceintes...rien a dire premiere nuit a Tsetserleg dans une guesthouse.
Des le matin nous nous mettons en route pour la riviere Chuluut, je me plante au bord de la route avec mon pouce, en 5 min 1 voiture sur deux s arrete, finalement on part avec un vieux papi bien sympa (quoi qu il a bien essaye de nous arnaquer...).
 
Le papi roule a 40 a l heure tout le long des 150 km qui nous separe de la riviere Chuluut, je suis impatient j en peux plus jen ai mal au ventre...
 
NOus arrivons FINALEMENT a la riviere, et la c est la CATASTROPHE, la riviere est en crue, toute boueuse, je suis au fond du faitout, je tente de pecher un peu mais evidemment rien ne mord et en plus il commence a pleuvoir, on monte la tente en vitesse, il est 4h de laprem...
Au bout de 20 min a bouffer ma canne je dis a Lucie qu on va aller sur une autre riviere proche qui est l exutoire dun lac et qui devrait etre en ordre, alors on demonte la matos et on se met en route, apres 2min de marche, il se met a pleuvoir un peu, puis beaucoup puis finalement on se prend une tempete de grele, on se retrouve au bord de la route sous nos ponchos trempes jusqau au slip, les rares voitures qui passent hallucinent de nous voir dehors..enfin la pluie cesse et nous rejoignons la riviere num 2 qui est en fait a 10 bornes de la Chuluut
 
Le coin est surnaturel la riviere s ecoule au fond d un canyon volcanique de 50m de profondeur, il y a une coulee de lave la roche est noir...l eau est limpide , la riviere est magnifique...nous marchons encore 2km pour trouver un coin ou descendre dans la canyon, je passe les peripeties nous plantons encore la tente puis je me met en action : en 2h de peche je prends 3 poissons gros comme mon pouce...pas encore ca...
 
Le lendemain on se met en route pour le village de Tariat, c est un camion citerne qui nous prend et qui fait du 12 a lheure, on arrive a tariatr on se mange quelques beignets de moutons et on se pose pour la nuit sur la meme riviere mais 40 bornes en amont : QUE DALE!! Je commence a bouffer mes mouches...
 
On repart le lendemain direction un HOTSPOT de la region pour la peche du brochet le lac Tsagan Nuur... encore a pied, le paysage est magnifique, on se croirait sur la lune, on passe le long d un volcan et Lucie DECRETE savoir ou passer pour monter au sommet du cratere : REsultat on se retrouve a escalader une pente hyper raide constitue par un eboulis de roches grosses comme des boules de bowling...on s en sort tout de meme avec tous nos orteils...vue magique au sommet...
 
On finit la route vers le lac a l arriere d un camion benne, le coin est splendide, passe encore 2h a arpenter 2km de berge sans prendre une ecaille, autant dire que mon moral commence a flancher...
 
Retour a TARIAT, retour a la Chuluut, miracle la riviere est en ordre  magnifique  comme a la tele, on decide de s arreter pour la nuit, et toujours RIEN pas une ecaille, je comprends vraiment pas on est pourtant sur la Chuluut, ou des gens paient 1000dollrs la semaine pour venir pecher, mais on doit pas etre au bon endroit...je remet tout en cause la meteo,a la temperature de l eau, la technique du pecheur, Lucie me supporte vaillament...
 
Nous repartons en stop  la mort dans  l ame ( surtout moi ) vers TSETSERLEG pour passer la nuit a l auberge, au passage on s arrete sur la riviere TAMIR qui ne paie pas de mine mais ou je trouverais quelques spots ou chaque lancer rapporte un poisson, le moral reviens, pas de gros mais ca fait plaisir quand meme!!! je ferais meme mes premieres truite Lenook que l on ne trouve que dans ce coin du monde!
 
Retour a Tsetserleg, la riviere CHuluut me hante, je continue mes recherches internet sur google map : il s avere que les meilleurs spots seraient soit vers laval ou il y a des camps de tour operator specialises peche ou alors vers l amont vers le village de CHULUUT. Je DOIS y aller, lucie dit banco, le pb c est que ce village est pas desservi par aucun transport public et la piste est pas assez frequentee pour le stop : qu a cela ne tienne on ira en MOTO...

(je sais que j ai deja ecrit beaucoup par rapport a d hab mais il faut que je m attarde sur la moto)

Tout d abord je me dis que ca va etre galere de trouver un type pour nous louer sa becane a nous deux blancs avec nos traces de bronzage...je me renseigne a l auberge, pas de pb en 5 min un ptit vieu edente  se pointe avec sa monture (qu il d oit avoir depuis ses 15ans tellement elle est moisie) je lui explique gentiment que sa moto va tomber en miettes a la sortie de la ville, pas de pb il appelle son cousin ou je sais pas qui qui se pointe avec une autre becane. Puis rapidement le mot se repand dans le bled que je veux une moto et je me retrouve avec la moitie du village qui veux me faire essayer sa moto... 
 
finalement j en choisie une toute neuve, mais au moment de partir on nous dis qu il faut une plaque d imma pour aller si loin...du coup il y a moins de candidats vu que personne n a de plaque...
 
Apres 1h d attente un autre  vieu (decidemment ya que des vieux dans mon histoire...) m enmene au fond de son jardin recupere une moto qui a une plaque...OK elle a une plaque...mais c est tout ce  qu elle a : y a pas de frein avant, pas de compteur, pas de phares, clignos...et elle demarre 1 fois sur 5...mais bon ya pas le choix ca le fera...
 
Nous voila partis a deux sur une 150cc chinoise avec tout le matos dans un sac de randos...autant dire qu on bat pas de records dans les montees... au debut tout va bien sur une jolie route de campagne, pis au bout d un moment ca deviens une piste DEFONCEE c est Paris-Dakar en Mongolie : ya des blocs partout, des trous de mines dans tous les sens, de la boue, du sable, de la vase...des cours d eau a traverser, des marais...on a failli se gameler pas mal de fois, heureusement qu on fait du 12a lheure pasqu on a pas de casques...
 
J ai faillit noyer la moto dans une riviere apres 1h de route.. : OK ca paraissait un peu profond mais je me la tente a la DAKTARI, je fais descendre Lucie et j envoi les gazs A FOND! PUT....NEZZ c est profond, j ai de la flotte jusqu au cuisses!! la moto fait VROUM...VROUM.......BBBBLLLEEUU.......et finit par caler...je glisse... la moto commence a se renverser...au loin des nomades me regardent en hallucinant...je finit par reussir a pousser la becane hors de leau ouf elle demarre mais  c etait vraiment just...
 
Pour finir nous mettrons 6h pour faire les 130 bornes indiquees par la carte, et on  s est pratiquement pas paumes! Nous sommes enfin sur le haut bassin de la Chuluut!!

Je cours a la riviere et la c est enfin le pied, chaque lancer rapporte un (voir deux!!!! poissons) je suis comme un gosse je veux plus aller me coucher...les poissons sont magnifiques, la riviere est magnifique, le paysage est magnifique, c est beau a en chialer!!!
Dernier jour, il y a un beau courant...je lance, la mouche derive naturellement...une nageoire fend la surface...PENDU! apres un combat super je tiens finalement mon reve entre les mains, une magnifique Lenook d environ 50cm (les plus grosses font 70...) qui reparts ensuite dans son element...

Je referme mes boites a mouches, demonte ma canne, range mon moulinet...je me releve doucement, il fait presque nuit...au loin on entend le henissement des chevaux et on distingue la fumee d une yourte...royal...merci la Mongolie...

Oula... le compteur du cyber cafe indique 1h20... Lucie me fait les gros yeux... j ai pas vu le temps passer...je fini vite...nous sommes de retour a UB apres avoir passes quelques jours a Karakorum, lancienne capitale, visite de monasteres, on a meme pu assister aux combats de lutte du grand festival annuel du NAdaam, ou il y a aussi concours de tir a l arc et courses de chevaux...

Nours partons pour le desert de Gobie demain afin de profiter de nos derniers jours en Mongolie.

Bises a tous...

Rybareni v Mongolsku - hledani jehly v kupce sena
 
Ahoj vsichni, tak mame za sebou 3 tydny v Mongolsku, cim zacit....jak to shrnul Thomas...WAUUU!!
Po prvnim tydnu stravenem v narodnim parku Terelj, ktery je kousek od UB, a nekolika hodinach hledani na internetu, Thomas rozhodl, ze menime plany a misto na severozapad vyrazime na jistotu...na reku Chuluut, ktera proteka nedaleko mesta Tsetserleg vychodne (8h autobusem) od UB.Uz jizda tam byla velmi zazivna, protoze presto, ze mezi UB a Tsetserleg se nachazi silnice, ridici v Mongolsku jsou nuceni tak jako tak stravit 80% cesty mimo, protoze co kilometr to bagr uprosted cesty a neco tam "opravuje". 
No, Thomas nemohl ani dospat a v 7 uz mel zabaleno...stopli jsme si dedulu, ktery vypadal simpaticky, ale ktery jel rychlosti 40km/h, takze jsem jen pozorovala jak z toho Thomas roste. Po 150km jsme dorazili na misto urceni. Reka Chuluut...katastrofa!! Reka je to sice pekna, ale je uplne zakalena a to se samozrejme neda muskarit, protoze ty ryby tu musku proste nevidi. Mezitim co jsem postavila stan, Thomas prijde s rozhodnutim, ze okamzite pobalime a musime k jine rece, co je nedaleko (no porad minimalne 1.5h chuze). Vyrazime...stradujeme si to asi 2min kdyz zacne prset a kroupy na sebe nenechaji dlouho cekat...super! My jsme proste nemohli pockat do druheho dne... nevadi, je to jenom voda to uschne. Druha reka vypada lip, neni zakalena a je v nadhernem obrovskem kanonu, ktery je plny kamenu z lavy. Chvili nam trva nez najdeme misto pro sestup. Nicmene...Thomas vyrazi okamzite znovu na ryby...2h = 3 mrnave rybicky (to nebude uplne to prave orechove...). 
Dalsi den proprsi, takze nakonec zustavame 2 noci. Pote vyrazime smer vesnice Tariat, po 5min stopovani nam zastavuje cisterna, ktera jede asi 12km za hodinu. Vedle vesnicky hezka reka, no ze by tam nebyla ryba...neni mozna!! No a NENI!! Thomas si uz k veceri chtel zacit davat ty jeho vyrobene musky :) 
 
Dalsi den...smer narodni park s vulkanem a "bilym jezerem". Prichazime k sopce...Jelikoz jsme se bala, ze mineme misto vystupu, vydavame se primo nahoru...balvany nebalvany, ted si trochu stezuje Thomas kudy ho to vlacim (no to ma za ty kroupy). Nahore je nadherny vyhled a krajina jako na mesici. Kdyz pokracujeme po ceste dal k jezeru, tak nam hned zastavuje maly nakladak a sup uz jsme na korbe. Jezero - krasa - ale 0 ryb. Uz si zacinam rikat, ze ono to Mongolsko asi na to rybareni zase tak super nebude. Rozhodne teda nevim, odkud se na netu vzalo tolik fotek s obrima rybama...rozhodne ne odtamtud, kde jsme do ted byli. Jestli to takhle pujde dal, tak tu Thomase proste necham a pojedu sama do Ciny...
 
Cas se vratit do civilizace, minivan plny mongolske rodiny zastavuje, aby nas dovezli zpet. Oni asi nikam s batohama nechodi...oni asi vubec nikam nechodi...porad nedokazou pochopit co delame s batohama uprostred stepy. Bohuzel jedeme zase okolo Chuluut, ktery jako zazrakem uz neni zakaleny ... to je znameni!!! No nicmene to rozhodne nebylo znameni k tomu, aby jsme zastavili, protoze i kdyz voda je cira, ryby na hacek neskacou sami, protoze tam zadne nejsou.  
Jeste posledni zastavka...reka Tamir. Reka, ktera se vubec netvari jako rybi a jeste ke vsemu spousta much, no ja z toho vyletim z kuze!! Aaaaa huraaaaaa ... prvni RYBA..a druha...a najednou to jde, ryby tam jsou a Thomas taha jednu za druhou.  
Ach jo...ta Chuluut ta me bude proste pronasledovat...Thomas travi nekolik hodin na netu hledanim toho spravneho mista .. "ty ryby tam proste nekde byt musi". Jedina moznost vesnice Chuluut, to musi byt jistota, az na to, ze tahle "dira po granatu" je uprostred niceho, stopovani neprichazi v uvahu, da se tam jet jedine na motorce.
Nejdriv to vypada, ze na te motorce nikdy neodjedeme. Posilaji nas na market, at si motorku najdeme sami. Pak prijede chlapek s jednou, druhou a jeste treti motorkou ... vyberte si. Super, bereme tu nejnovejsi. Uz... uz sedime a startujeme....Jeee nikam nejezdete ta motorka nema SPZ ( jako kdyby to vadilo, kdyz ji nema 95% z tech motorek co se tu prohani). No nakonec po 4 hodinach ... nasedat a jedem. No kdybych vedela co to bude za horor, tak si na to nikdy nesednu. Cesta nam trva 6h, co pul hodina musime stavet, protoze leje jako z konve a ridit se v tom neda. A stav silnice? No nazvala bych to maximalne polni cestou. Pariz - Dakar ... na mongolsky styl!! No cestou jsme projeli asi 3x reku, takze jednou motorka malem zustala utopena. No ti nomadi co nas z dalky pozorovali, si museli myslet ze jsme uuuplny blazni. 
 
A snad uz naposledy Chuluut...Thomas jen sesedne z motorky vytahne prut .. no to uz je na me moc, zalezu si do stanu, do spacaku a jen cekam. Dve hodiny o nem nevim. Kdyz konecne prijde na veceri, usmev ma od ucha k uchu...no ja uz v to nedoufala. Konecne co nahozeni to ryba. Po 9 dnech muze normalne spat. Posledni den...dlouho ocekavany Lenook - 50cm...
Konecne se muzeme vydat v klidu zpatky do UB...cestou zastavka v Karakorum, jedna noc v jurtu a jeden den nejvetsiho mongolskeho svatku Nadaamu...
Slideshow Report as Spam

Post your own travel photos for friends and family More Pictures

Comments

Gisèle on

Ça devient epique! Les mongols vont se souvenir de vous. Je n'y connais pas grand chose en truites, mais les photos des paysages et monastères sont superbes. Bises

JAG on

Ah oui, là, ya du niveau! L'aventure semble vous rendre de plus en plus fêlés et téméraires... Enfin, c'est à la mesure de l'enthousiasme que les truites ont provoqué chez Tom!
Bonne continuation, et soyez prudents!

JAG le couz'

vojta on

Zase krásný fotky! z toho mongolska by se mi teda vůbec nechtělo

Thomas on

Enorme le coup de la moto moisie!
On sent que vous vous éclatez bien en tout cas, ça fait plaisir à lire!

Bises à vous deux

Jojo on

Vraiment cool toute cette histoire...on a l'impression d'y être.
Bonne continuation.
Bises

Parrain on

On y était aussi, derrière vous sur la moto, dans le bus bondé, au fond des canyons volcaniques, sous la grêle, et j'ai même le visage du vieux mongol édenté qui vous a trouvé la moto tellement que j'y suis aussi.
(Rassurez-vous je n'y suis pas tt le temps et m'interdis l'accès à votre tente et aux yourtes quand même ...)
C'est passionnant et ça méritera un livre à l'arrivée.
Bravo pour votre témérité et tout ce que vous osez.

A vous suivre pour de nouvelles étapes ...

Annie & JL

Annie ATTAL on

Thomas tu as un vrai talent de narrateur ,c est vivant et comme le dit jl on se croit la bas ds ses superbes paysages à vivre vos aventures tumultueuses! C est tout simplement fabuleux et dommage que je ne comprenne pas le tchèque pour lire la version et la vision de Lucie.!! J'envie votre côté foufou pour vivre tt cela... Profitez en aux max avec tous vos sens , bravo bisesssss et à vous suivre encore.Annie

Papa on

Je découvre un Thomas à la fois journaliste et romancier. Bon, au moins si tu ne trouves pas de boulot tu écriras des scénarios pour Canal +.
Et surtout on aime bien les aventures, les paysages, et les Mongols qui ont inventé le cheval comestible.
Dommage que nous ne lisions pas le Tchèque. Je vous embrasse et vous souhaite une suite à l'identique
OldDad

Marie&Sylvain on

on vient de récupérer internet alors on rattrappe le retard sur le blog tout doucement...ça a l'air super la mongolie et on sent que vous etes heureux d'avoir accomplis tous ces efforts pour cette belle truite!!! on pense bien fort à vous deux et merci pour la carte...les paysages sont splendides...
gros bisous de ns trois

gabillad on

Oui décidemment il y a toujours des vieux dans tes histoires :
Comme dirait un grand philosophe :
"Quand même c'est classe les vieux, ils arrivent, c'est super mystérieux ..."

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: