Phnom Penh

Trip Start Jan 15, 2007
1
17
37
Trip End Apr 03, 2007


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Green Lake Guest House

Flag of Cambodia  ,
Tuesday, February 13, 2007

Notre périple pour se rendre à Phnom Penh a été très long. Départ de Chau Doc, 7h00 du matin, distance de Phnom Penh environs 100 km à vol d'oiseau. On arrive à notre bateau pour le trajet... c'est une petite embarcation avec de petites chaises qui m'arrivent dans le milieu du dos. Le trajet jusqu'à la frontière du Cambodge prend environs 4 heures, période pendant laquelle nous avons appris que les e-Visa que nous nous étions procurés ne fonctionnent pas à cette frontière, seulement à la frontière de Boi Vet (les autobus de HCMC utilisent se poste), donc que nous devions nous procurer d'autres visas si nous voulions rentrer au Cambodge... coup additionnel 22$ US et l'obtention du visa a été vraiment vraiment facile. Le coût du visa est de 20$, mais la personne qui s'occupait de notre tour fait toute les démarches pour obtenir le visa pour le 2$ d'extra. Cela permet généralement de sauver du temps à la frontière. Nous avons quand même eu à attendre 2 heures (incluant l'heure du dîner) à la frontière du Vietnam, le bateau qui devait nous transporter du côté du Cambodge était en retard. Ce bateau avait la caractéristique formidable d'être une vrai fournaise... un toit et les côté fermé (il y avait des fenêtre, mais du côté où le soleil plombait, c'était vraiment chaud. Heureusement, il était possible d'aller sur le pont supérieur... le soleil était à plein régime et j'ai donc décidé de mettre de la 45 pour mon périple... bon, c'est vraiment difficile d'étendre de la crème quand ont est tout en sueur, résultat, il y a quelques endroit que j'avais semble-t-il mal étendu la crème. Heureusement, ce n'était pas des gros coups de soleil, en quelque heures, tout était revenu à la normal... Nous sommes finalement arrivé à destination (enfin la première où nous devions prendre le bus pour aller à Phnom Penh) à 4h30. Un autre 1h30 de bus pour se rendre à Phnom penh (environs 25km...). Les routes au Cambodge sont définitivement moins bonnes que celle du vietnam, la bonne nouvelle c'est qu'il semble y avoir de la construction partout, il y a donc des chances que ça s'améliore prochainement. Un trajet total donc de 11h00, si nous avions pris l'autobus de HCMC, le trajet aurait duré 7 heures et nous aurions été dans des sièges confortable avec de l'air climatisé pour le même pris. Il aurait seulement fallut prendre le tour de 2 jours pour le Mekong Delta et revenir en ville après ce qui aurait été sensiblement là même chose que de prendre le bus pour s'enfoncer encore plus dans Chau Doc... Enfin, ce n'était pas l'expérience la plus agréable, mais c'était définitivement une expérience. Nos croisière en bateau risques toute fois d'être limité à partir de maintenant ;)

18h00 et le soleil se couche, nous sommes devant un guesthouse le "Narin" où le chauffeur d'autobus nous a déposé (tout les tours sont affiliés avec un hôtel. ) Nous voulions aller sur le Lakeside, c'est un endroit qui est sur le bord d'un lac (qui apparemment cause une mort instantané au contact tellement il est pollué), mais nous doutions qu'il y aurait des places disponibles à cette heure, nous avons donc opté pour le Narin pour changer de place tôt le lendemain matin.

On a donc engagé un tuk-tuk pour la journée pour faire le tour de la ville (5$ chacun pour un total de 20$, deux filles avec qui on a jasé par contre on eu la même chose pour 4$ chacun a 2 dans un tuk-tuk au lieu de 4) et on en a profité pour bouger au Lake side. Plusieurs guesthouses avaient des chambres de libre, mais nous avons opté pour le Green Lake Guest House qui avait une chambre particulièrement belle et comme toutes les autres places, une terrasse sur le lac vraiment formidable.

Une fois nos chambres trouvés nous avons entammé notre tour de ville. Première étape, le Killing Field, un endroit où les Kmher Rouge ont exécuté plus de 8000 personnes (homme femme et enfant) entre 1975 et 1979 , principalement des prisonniers politique cambodgien. Évidemment, afin d'éviter de gaspiller des balles précieuses, de multiples techniques originales ont été utilisées, comme par exemple prendre un enfant par les pieds et lui fracasser la tête sur un arbre ou encore lancer un bébé dans les airs pour qu'il tombe sur un pieu... La plus part des soldats des Kmher rouges avaient eu un lavage de cerveau sur plusieurs années et étaient devenus soit insensibilisés ou bien angoissaient ainsi pour éviter de se retrouver à la place de leurs victimes. Il ne reste pas grand vestige de ce massacre, contrairement à la Guerre du Vietnam où il y avait beaucoup de photos. Les cranes des 8000 personnes tués à cet endroit ont été conservés et sont exposé dans une immense tour. Ça reste une période de l'histoire du Cambodge vraiment dramatique, mais j'en suis sorti beaucoup moins traumatisé que lors de ma visite au War Remanent Museum.. c'est peut-être pour ça qu'on dit qu'une image vaut mille mots.

Prochaine étape la prison S-21, où 14 000 personnes ont été emprisonnés, toutes les personnes qui ont été assassinés au Killing Fields sont passés par cette prison pour se faire torturer et questionner. Les Kmher Rouge documentaient le plus d'information sur leur prisonniers. Ils prenaient soint de noter le nom de chaque personne et même de faire une biographie des détenues. Des 14 000 personnes emprisonnés seulement 7 ont survécu, les autres sont soit mort assassinés au Killing Field ou mort à cause des maladies et des mauvais soins.

Il y avait beaucoup d'information intéressante sur ce génocide. Les Kmher rouges ont tué au total entre 800 000 et 3 millions de personnes au court de leur existence, dont plusieurs personnes dans leur propre rang. Aussitôt qu'il y avait un désaccord avec la ligne directrice c'était la mort. Dans un pays qui compte maintenant 14 millions d'habitant (et qui devait en compter encore moins que ça avant l'arrivée des Kmher rouge) c'est vraiment un événement qui a marqué les gens profondément. Les Kmher rouge ont vraiment effectués un génocide monstrueux, surtout considérant les techniques qu'ils utilisaient pour tuer les gens.

Après cette étape d'histoire troublante nous sommes retourné au Guesthouse(je vous épargne le reste de notre tour de ville car il était relativement inintéressant.) pour profiter du couché du soleil sur le bord de l'eau, de la bière et parler un peu avec les gens du coin (tous des touristes). C'était vraiment agréable. Rien de spécial pour la St-Valentin, à part peut-être du chocolat gratuit ;)

Aujourd'hui, c'est une journée très très tranquille, on prend ça tranquillement. En fin d'après midi on va aller au National Museum qui est le plus gros abri artificiel de chauves-souris au monde. Il parait qu'elles sortent au alentour du couché de soleil.. J'ai bien hâte de voir ça.


Prochain étape Siem Reap et les temples de Angkor, nous parton demain à 7h00 sur des routes qui parrait-il sont en très très mauvais état.
Report as Spam
  • Your comment has been posted. Click here or reload this page to see it below.

  • Please enter a comment.
  • Please provide your name.
  • Please avoid using symbols in your name.
  • This name is a bit long. Please shorten it, or avoid special characters.
  • Please enter your email address to receive notification
  • Please enter a valid email address

Use this image in your site

Copy and paste this html: