Sa Pa

Trip Start Jan 15, 2007
1
10
37
Trip End Apr 03, 2007


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed
Goldsea Hotel

Flag of Vietnam  ,
Sunday, January 28, 2007

A notre retour de Cat Ba on a été très chanceux et on a reçu un peu de soleil depuis notre arrivée au Vietnam. On a profité de l'occasion pour prendre encore plus de photos de Halong Bay. En arrivant a Hanoi nous avions quelques heures de jeux avant de prendre le train de nuit pour Sa Pa. Nous en avons profité pour faire une copie de sauvegarde de toutes nos photos depuis le début du voyage. Au rythme où on va, on va définitivement avoir au dessus de 5 000 photos d'ici la fin du voyage ;).

Prochaine étape, un train pour Lao Cai, une ville toute proche de Sa Pa. A notre arrivée dans le train, quelle ne fut pas notre surprise de voire la grandeur de la cabine, environs 6 pieds 3 pouces de long et pas beaucoup plus large pour quatre couchettes. Heureusement, en utilisant des théorèmes mathématiques de secondaire 4 j'ai réussi à optimiser l'espace en me couchant en diagonal. C'était pas le grand confort, mais c'est le mieux qui était disponible (mis a part le Victoria Express qui doit probablement coûter 100$ pour le voyage), je n'ose même pas imaginer a quoi pourrait ressembler un voyage assis sur une chaise en bois pendant 8 heures (oui oui ça existe pour les courageux). En bout de ligne j'ai quand même réussi à dormir relativement bien. Bon, c'est sur que le train a fait une multitude d'arrêts, ne manquant pas de me réveiller à chaque fois.

Une fois arrivée a Lao Cai, il faut prendre un autobus pour faire un petit 40km d'autobus... bon ça prendre quand même 1h30... mais ça s'explique, altitude initiale 100m, altitude finale 1600m. 30km donc de chemins sinueux avec de grosses clôtures pour empêcher les véhicules de tomber (haha je vous ai bien eu, vous avez cru un instant que c'était sécuritaire. En fait, les chauffeurs sont tellement expérimentés qu'aucune protection n'est nécessaire.) Une fois arrivé a Sa Pa la vue est magnifique... enfin, c'est ce qu'on s'est imaginé, car la ville était plongée dans un brouillard épais. C'est généralement comme ça en hiver. Il nous restait donc a espérer que le beau temps se présente durant notre cour séjour à Sa Pa.

On a quand même profité de la journée pour aller voir le village de Cat Cat un peu plus bas dans les montagnes (Sa Pa est le village le plus haut des environs). On a eu l'occasion de voir les techniques de ventes des communautés locales. Ils vont jouer sur tous les front, insister jusqu'à ce que tu te tanne et que tu achètes, jouer sur la culpabilité (les enfants sont particulièrement bon pour faire un petit visage triste). Ils peuvent te suivre sur une assez longue distance juste pour réussir à faire une vente.Pour une raison qu'on ignore, les vendeuses aiment beaucoup Chris et sont vraiment plus acharnée sur lui que sur le reste du groupe. Elles vendent principalement des tissus brodés (très colorés) à la main des bracelets et des boucles d'oreilles.

En après midi on a visité le jardin botanique de la place. Cet endroit promet vraiment des vues magnifiques.... sur les nuages dans notre cas. Ce jardin est un vrai labyrinthe et une fois perdu, plusieurs minutes on été nécessaires pour retrouver notre chemin parmi les portes du paradis, le jardin des nuages ou encore le jardin des quatre saisons (bon en saisons hiver c'est juste du vert).

Pour le souper on a décidé d'y aller en grand. C'est-à-dire d'aller au marché, et de manger là où tous les vietnamiens mange. On a quand même eu le droit au menu des touristes (il était en anglais et il y avait des prix), mais c'était bien le fun. J'en ai profité pour parler avec un enfant... bon pas vraiment de discussion, lui parlant vietnamien et moi anglais, mais il trouvait ça drôle quand je disais les nombres en vietnamiens (en fait j'essayais de dire les nombres... peut-être qu'il a compris tout autre chose !! )

Pour dormir nous étions au GoldSea Hotel. Notre chambres avait quelques lacunes.. comme par exemple, une fenêtre de salle de bain qui ne ferme pas, des carreaux dans la chambres fait avec des enveloppes de plastiques et pas de chauffage. Heureusement, il y avait des couvertures chaudes et un drap chauffant dans chaque lit. Les températures peuvent êtres très froides en hiver dans la région (parfois 0C la nuit) alors une bonne couverture est requise. Heureusement, au réveille une bonne douche chaude m'attendait... Enfin c'est ce que je croyais car à l'heure du réveille l'électricité nous avait quittée.. probablement à cause de la pluie qu'il y avait eu durant la nuit. Résultat plus d'eau chaude (n'y d'eau froide d'ailleurs, l'eau doit être fournie avec une pompe). C'est donc tout sale que j'ai entrepris la journée...

La pluie a toutefois certains avantages. Il n'y avait presque plus de nuages et il était maintenant possible de voir le fond de la vallée 600 mètres plus bas. Nous sommes donc partis avec notre guide pour une marche de quelques kilomètres sur des sentiers montagneux pour se rendre a un village d'une minorité de la région. La pluie avait rendu les sentiers boueux et glissant. Avec des sentiers parfois large de quelques pied avec une petite pente de quelques centaines de mètres juste à côté (bon c'est pas un ravin, mais disons qu'arrêter une chute inattendue pourrait être difficile) cette marche n'était pas pour les coeurs tendres (ou ceux avec un vertige incontrôlable). On a quand même eux les plus beaux paysages durant notre descente et c'était vraiment le fun. Nos souliers était très très sales et nos pantalons aussi (qu'il est impossible de laver à Sa Pa car il fait 100% d'humidité avec un formidable 10 degré à l'extérieur, on s'est d'ailleurs demandé comment ils faisaient eux pour sécher leur linge). Pour ceux qui trouverait l'expérience trop intense, il est toutefois possible de faire la version allégée du parcourt qui permet quand même de salir soulier et pantalons, mais le parcourt est moins extrême.

En soirée nous sommes allé au Love Market (qui ressemble totalement a un tout autre marché de soir de Hanoi. Il n'y a personne qui chante ses mérites). On s'est toute fois fait accosté par une gagne de vietnamiens (principalement -iennes) qui faisaient des études en tourismes et étaient vraiment enchantés de nous parler. Ce fut une soirée éprouvante à essayer de déchiffrer ce qu'ils essayaient de nous dire et à parler trèèèèssss lentement pour qu'ils nous comprennent... et a répéter des dizaines de fois la même chose. Définitivement, leur formation n'est pas terminée. En tous cas les vietnamiennes semblent trouver les Québécois très beau car on a tout la gagne eu droit à des "Do you have a girlfriend?", "How do you find vietnameses girls?", "You know you are very handsome" ou encore "my friend thinks you are very cute. Do you think you are?" (Vraiment difficile à répondre en toute modestie).

Le lendemain c'était notre visite a Bac Ha Market. C'est un marché où toutes les communautés locales de la régions se réunissent pour vendre et acheter différents produits. Artisanats et nourritures sont les principales choses en ventes. Ces dans dans la section des viandes qu'on voit définitivement la différence avec notre culture. Par exemple, plusieurs types de viandes tel le poisson et le poulet (et le chien...) sont vendu vivant au kilo. Pour les plus gros animaux, les pièces sont grossièrement coupées. Les tissus brodés sont également très impressionnant. Une couverture peut prendre plusieurs semaines à mon avis (je parles évidemment avec ma grande expérience en broderie et en point de croix... moi évidement ça me prendrait BEAUCOUP moins de temps que ça.... (car j'arrêterais après la première demi-heure)).

Prochaine étape... Hue, notre train part ce soir pour Hue pour un petit voyage de 12 heure. On va bien voir dans quel état on va arriver là-bas.
Slideshow Report as Spam
  • Your comment has been posted. Click here or reload this page to see it below.

  • You must enter a comment
  • You must enter your name
  • You must enter a valid name (" & < > \ / are not accepted).
  • Please enter your email address to receive notification
  • Please enter a valid email address

Comments

paulhenri38
paulhenri38 on

paulhenri38
Salut Henri-Bastien

On est très content de recevoir tes reportages réguliers. On te découvre un nouveau talent de reporter. Tes informations sur la température dans le Nord nous inquiètent un peu..on ne sait plus quoi apporter...Y avait-il des coquerelles dans le train? On avait cela en Thailande..on ne dort que d'un oeil..Ne te gène pas pour nous donner des informations et des conseils pouvant nous être utiles...ça ne veut pas dire qu'on va les suivre...Andrée est guérie de sa pneumonie mais elle ne doit pas rechuter dans le Nord du vietnam. Nous ferons en avion Hanoi-Hué.Lise dort ici..
bonne suite de voyage et des saluts à tes amis
Andrée et Paul-Henri

henribastien
henribastien on

Recommandation
Il est seulement important de porter des vetements chaud. Les temperatures peuvent etres assez fraichent, mais en general ce n'est pas plus froid que l'automne. Les couvertures et la couvertte chauffante etaient emplement suffisantes pour avoir tres chaud durant la nuit alors on a pas eu de probleme.

Il est possible d'acheter une tuque et des gants a Hanoi ou a Sa Pa. Un coupe vent (un impermeable par exemple) est un bon moyen de conserver la chaleur. On peut aussi acheter des chandails chaud a hanoi si vous n'en avez pas de vieux que vous etes pret a vous debarasser. Attendez vous a payer de 8 a 20$ pour un chandail chaud tout dependemment de

En passant, je suis presentement a Hoi An. Je ne sais pas si vous passez par la, mais il y a d'exellent coutirier la et les vetements sont vraiment pas chere. Si vous avez des vetements que vous voudriez faire c'est la place.

Use this image in your site

Copy and paste this html:

Table of Contents