Orang outans et visite de Sandakan...

Trip Start Oct 02, 2009
1
285
993
Trip End Oct 31, 2014


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow
Where I stayed

Flag of Malaysia  ,
Saturday, July 3, 2010

Me leve a 7h15, apres une nuit moyenne car les draps sont trop petits!

Je suis oblige de dormir en travers du lit afin de ne pas avoir les

pieds ou les epaules qui depassent.... Me prepare, vais petit dejeuner

rapidement sur le toit de l'hotel, trois tranches de pan de mie

toastees, avec du beurre et de la confiture et une petite banane. Puis

me depeche d'aller a la station de bus prendre le bus de 9h, le 14,

pour aller a Sepilok, ou se situe le Centre de Rehabilitation des orang

outans. J'en ai pour 4 RM, soit un euro. On arrive 45 minutes plus tard

juste devant la porte du centre, pile poil a l'heure pour prendre les

billets (30RM) et se rendre a la plateforme ou les singes sont nourris

a dix heures. Malheureusement on est pas les premiers, tous les groupes

sont la, avec plein de gamins hyper bruyants, une centaine de personnes

en tout je pense. Tous sur le qui-vive avec leur appareil photo, aux

meilleures places bien sur. Pas grave, comme je suis grand je me mets

un peu en retrait et j'ai une aussi bonne vue. Par contre je suis en

plein soleil et ca tape. A cote de moi 3 petits bourgeois de Paris,

avec leur col de polo releve, style faut se la peter on est dans la

jungle de Borneo... Des blaireaux, a les ecouter j'ai honte pour eux..

Les employes arrivent  a dix heures petantes, et la deux orang outans

arrivent, ainsi qu'un macaque je crois. En fait ce centre accueille les

 orang outans orphelins, abandonnes par leur mere, ou qui etaient en

captivite. Leur espace habitable diminuant de jour en jour, l'espece

est menacee d'extinction, et a ce rythme dans dix ans il n'y en aura

plus que dans les zoos. Le centre les nourrit, les soigne, et leur

apprend a se reinserer d'eux memes dans la jungle, en eloignant la

nourriture petit a petit, et a diminuer les rations. Certains ne

reviennent jamais, d'autres se font nourrir toute leur vie. On est

autorises a les voir que sur la plateforme numero un, la plus proche du

centre. L'orang outan est le primate le plus proche de l'homme, avec

96,4% d'ADN en commun avec nous. D'ailleurs orang outan veut dire homme

de la foret. Donc on n'en a vu que deux, il y en  a plein dans la

jungle, mais c'est un bon signe, ca veut dire que les autres n'ont pas

besoin d'etre nourris. De plus avec le bruit que font tous ces cons de

touristes et leurs gosses de merde, les betes ne sont pas pretes de

venir... Assistons a une bagarre entre un orang outan et le macaque

pour une banane, l'orang outan chassant ce dernier en vain, car le

petit est malin comme un singe... Voyons aussi un ecureuil volant, bien

gros. Puis c'est fini, tout le monde se casse, il est 10h15, et le bus

revient nous chercher a 12h30. Deux heures a tuer. Donc vais visionner

le film sur les orang outans, tres instructif, puis une expo sur la

faune et la flore de Sepilok. Interessant. Puis me decide a aller faire

le trail de 1,1 km dans la jungle, pour tuer le temps. Je marche donc

1,1 km aller dans la jungle, seul, avec les bruits environnants,

singes, oiseaux, insectes, tres bruyants mais invisibles. La jungle est

dense, il ne fait pas trop chaud mais l'humidite est telle que je suis

tout pourri. Et je transpire comme un porc. Vois un cameleon, qui se

met a courir devant moi puis s'arrete a un metre. mais des cons

d'americains viennent, donc je leur montre, et bien sur en s'approchant

pour prendre une photo le font fuir. Continue, pas grand chose a voir

si ce n'est une vegetation fournie. Puis sur le retour la pluie

commence a tomber, deja que j'etais en sueur et bien la je degouline.

Arrive au centre trempe, fume une cigarette avec un employe tres

gentil, avec qui je discute vingt minutes, de mes voyages, du foot....

Vraiment accueillant ici. Puis a 12h30 le bus arrive, je monte, et

comme le chauffeur voit que je suis tout mouille, me dit de m'assoir

devant a cote de lui ou les fenetres sont ouvertes, afin de secher. EN

effet toutes les autres sont fermees a cause de la pluie qui n'arrete

pas de tomber dehors. En fait cette expedition m'aura coute 38 RM, sot

9,50 euros, alors que les tour operators demandent 45 euros. De plus

ils ne voient pas le film, ni ne font le trail, et se cassent sitot le

feeding des singes termine. 45 euros pour dix minutes ca fait cher

quand meme. On rentre a Sandakan, je veux aller manger au meme endroit

que la veille mais c'est ferme. Donc vais manger dans un autre boui

boui avec un menu en anglais, commande un excellent poulet au gingembre

avec du riz, un roti avec une sauce curry, et un Mirinda. Trop bon,

pour 2,50 euros. Cool. Puis rentre a l'hotel me secher. Verifie mes

mails et ai une reponse pour le tour du lendemain, deux jours une nuit

dans la jungle. Pars donc a la recherche de l'agence afin de payer et

de prendre des renseignements supplementaires. Galere 45 minutes a le

chercher alors que c'est a trente metres de l'hotel. Mais c'est ferme

bien sur. Je suis vert. Decide donc de faire l'Heritage trail, une

marche autour de la ville. La dame de l'accueil me dit que ca prend

d'une demi journe a une journee, je mettrai deux heures et demi.

Commence par la mosquee, moche, a cote de l'hotel, doc photo rapide de

loin, puis me rends a un memorial dedie aux morts de la seconde guerre

mondiale. Monte ensuite les cent marches pour me rendre sur la colline,

ca y est je suis pourri, car j'ai commence sous la pluie et maintenant

je transpire en plus... Fais l'impasse sur le cimetiere japonais et le

memorial chinois de la deuxieme guerre, que je ferai un autre jour.

Vais a Agnes Keith House, une maison en bois de type colonial renovee

et servant de musee. Elle a appartenu a une ecrivain americaine venue

habiter ici dans les annees 30, avec son mari conservateur des forets.

Elle a ecrit un best seller "Land below the wind" (Borneo). La famille

a ete internee dans les camps de prisonniers japonais en 1942, et elle

decrit son calvaire dans un livre "Three came home". Elle, son mari et

son fils de huit ans ont ete internes. La maison a ete detruite par les

japonais en 42 et reconstruite a l'identique juste apres la guerre sur

les memes fondations. Belle maison mais le vrai interet sontles photos

de Sandakan avant la guerre, charmante petite ville coloniale, qui

contraste avec l'aspect de la ville d'aujourd'hui en beton. La maison a

ete la premiere reconstruite. Ensuite vais a l'observatoire Rotary,

pour avoir une vue de la ville, un peu obstruee par les arbres. Puis

descends vers la ville et m'arrete a un temple chinois, et m'abrite de

la pluie pendant cinq minutes. Vais ensuite a la cathedrale St Michael

and All Angels, batie au 19eme siecle, par des prisonniers. Puis me

rends a un temple chinois, le plus vieux, malheureusement ferme a 16h.

Vais tirer des thunes, puis rentre a l'hotel, je suis un peu fatigue et

surtout tres mouille de sueur et de pluie. Vers 19h30 vais manger au

meme endroit que la veille, un bon poulet gingembre et oignons de

printemps, avec du riz et un shake banane, encore pour 2,50 euros, 10

RM. Puis reviens, chatte un peu, et mate Argentina- Allemagne, je suis

degoute de voir ces boches gagner encore facilement, une branlee meme.

Il ne me reste plus que l'Espagne dans mes equipes preferees....
Slideshow Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: